• Femmes enceintes et bas de contention


  • Il n’y a pas que les personnes sujettes à l’insuffisance veineuse comme celles avancées en âge qui devraient porter des bas de contention. Ce dispositif médical trouve également son utilité auprès des femmes enceintes parce qu’elles présentent un risque de thrombose veineuse accentuée



    Grossesse : un période délicat



    Bas contention

    Pour prévenir les troubles veineux en cours de grossesse, porter un bas de contention est indispensable. Le volume sanguin pendant cette période pour la femme passe en effet de 20% à 45% à la fin de grossesse. Et en plus d’être une mesure pour remédier à l’insuffisance veineuse, ce dispositif médical soulage aussi les jambes lourdes, phénomène fréquent chez une femme enceinte. Celui-ci ne constitue pas la solution ultime pour les jambes gonflées ou irritées mais apporte un réel soulagement. De plus, possibilité de l’associer à de bonnes habitudes comme des activités physiques régulières ou de jet d’eau froide sur les pieds pour plus d’efficacité.



    Quand porter des bas de contention ?



    L’apparition des varices dès la 1ère grossesse concerne plus de 45% des femmes. On recommande aux femmes enceintes de porter un bas de contention de classe de compression 1 généralement. C’est à partir du 3ème mois de grossesse que les femmes devraient porter les bas et ceux-ci peuvent même être portés jusqu’à 2 mois après l’accouchement. Dans certains cas, possibilité même de prolonger la durée jusqu’à ce que se termine la période d’allaitement. Si acheté sur prescription médicale, le remboursement des bas de contention par une mutuelle est de 35% tandis que celui de l’Assurance maladie de 65%.


    ch be lu ca